Un jour, je m’en irai …

C’est l’histoire d’un homme qui a vécu le meilleur comme le pire . Il s’est marié à vingt ans , puis a divorcé à trente. Il n’a jamais eu d’enfants . Il s’est toujours remis en question jusqu’au jour où une idée illumine son existence . Cette idée n’était qu’un rêve de folie mais , il s’est promis de se donner les moyens de le réaliser . « Un jour , j’irai sur une île lointaine . Je passerai mes journées entières à contempler l’horizon sur une plage presque déserté du monde . Je mangerai du poisson le soir , et je dormirai dans une petite case tout près de la mer pour entendre le bruit des vagues s’écrasant sur le rivage » . Le voilà déterminé , à trente ans , rempli de motivation pour pouvoir accéder à son paradis à la retraite . Il savait qu’il finirait probablement seul , sans descendance , mais qu’à cela ne tienne . C’est un nouveau départ pour lui . Il va alors redoubler d’efforts . Il décidera de travailler encore plus pour pouvoir épargner . Les rêves ont des prix et il en est bien conscient . Il passera par des périodes difficiles , sa santé en dents de scie , mais il ne lâchera rien . Le voici à quarante ans . Cela fait bien dix années de durs labeurs pour pouvoir mettre de l’argent de côté . Il a refusé tout moment de détente et de plaisir , aucunes vacances prises . Il s’éloignera même du peu d’amis qu’il avait . Il s’en veut de les perdre mais il sait que tout objectif ne se réalise qu’ avec des sacrifices . Il ne peut en vouloir aux autres s’il a décidé de ne plus prendre de temps pour eux . Dix ans seulement qu’il économise , il craque de temps à autre mais ne cesse de se répéter cette même phrase qui le hante, jours et nuits , depuis bien longtemps « Un jour , j’irai sur une île lointaine . Je passerai mes journées entières à contempler l’horizon sur une plage presque désertée du monde . Je mangerai du poisson le soir , et je dormirai dans une petite case tout près de la mer pour entendre le bruit des vagues s’écrasant sur le rivage » .

Il ne se laissera aucun moment de répit. Cette homme va tomber dans cette tourmente de détermination excessive. Il ne fera que travailler . Jamais il ne dépensera un sou pour un plaisir soudain . Il ne trouvera même pas gênant le fait qu’il doive juste vivre dans une chambre de bonne . Il a supprimé tout superflu qui pourrait lui faire perdre ce qu’il a du mal à gagner . Il ne donnera plus trop de nouvelles à ses proches , on ne le verra plus du tout dans les fêtes familiales . Cette homme est juste pressé de quitter cette vie qui l’encombre depuis toujours . Il va pleurer presque toutes les nuits . Il passera par des périodes d’insomnie aiguës . Son morale va flancher lorsque sa santé se dégradera encore un peu plus . Mais il n’en démord pas . Il l’a veut sa vie au soleil . Aucuns maux de dos ou de tête ne peuvent le raisonner . Il a ce but depuis ses trente ans , il ne reculera devant rien . Et lorsque le peu de gens lui demanderont pourquoi il travaille autant et surtout , pourquoi il a l’air malheureux … il répondra toujours avec engouement et des étoiles pleins les yeux , « Un jour , j’irai sur une île lointaine . Je passerai mes journées entières à contempler l’horizon sur une plage presque désertée du monde . Je mangerai du poisson le soir , et je dormirai dans une petite case tout près de la mer pour entendre le bruit des vagues s’écrasant sur le rivage » .

Après tant d’années d’efforts incommensurables , des sacrifices éprouvants et d’acharnements intensifs , le voilà à la retraite . Cette homme va voyager pour la première fois de sa vie . Il prendra un avion , direction le soleil . Il n’aura rien à emporter , pas d’au revoir à préparer , il quittera ce pays qui lui aura ruiné la santé pour un autre qui l’aidera à se créer son paradis . Il va vivre son rêve à soixante-cinq ans .

Il y est , enfin . Le voilà , son moment de gloire . Tous ces efforts pour pouvoir vivre ce qu’il avait tant rêvé des nuits entières . Les pieds dans le sable , allongé sur un transat , il contemple l’horizon . Cette vue est bien plus magnifique qu’il ne l’imaginait . il se retrouve seul , et il se sent paisiblement bien . Il s’était promis de manger du poisson frais chaque soir avant d’aller se coucher avec le bruit de la mer tout près des oreilles . Cet homme a sacrifié soixante-cinq années de sa vie pour vivre ça . Et il continuera de vivre , tous les jours , les mêmes choses car il n’y aura que cela qui puisse le rendre heureux . Un beau matin , après avoir fêter à sa façon ses soixante six ans , il ira se poser sur cette fameuse plage dont il s’est approprié le lieu plus tôt qu’à son habitude . Il ira contempler une fois de plus l’horizon , mais cette fois-ci, ce sera différent . Il se rendra compte qu’il a sacrifié la majorité de sa vie à réaliser un rêve . Il repensera à ses décisions , ses choix de vie , ce que tout ça lui aura coûté humainement . Une larme coulera sur sa joue , et un grand sourire apparaîtra sur son visage . Un sourire qu’il n’avait jamais donné à qui que ce soit auparavant . Oui , cette homme regardera l’horizon une journée de plus , mais il n’y aura plus de poisson frais pour lui au dîner . Il n’y aura plus de nuit bercée par le mouvement de l’océan non plus . Cette homme aura sourit de joie pour la première fois , le jour de sa mort . Il s’est assoupi devant ce magnifique paysage … sans ne plus jamais se réveiller . Cette homme est mort de maladie …une maladie qu’il aurait pu soigner toutes ces années auparavant s’il avait pris le temps d’écouter son corps . Ses douleurs incessantes au dos et à la tête … il a été aveuglé par ses rêves mais il a fini heureux … cette homme aura vécu son rêve pendant un peu plus d’un an seulement . Une seule petite année de paradis contre plus de trente ans de travail acharné pour pouvoir y accéder . « Un jour , j’irai sur une île lointaine . Je passerai mes journées entières à contempler l’horizon sur une plage presque désertée du monde . Je mangerai du poisson le soir , et je dormirai dans une petite case tout près de la mer pour entendre le bruit des vagues s’écrasant sur le rivage … et je mourrai devant ce paysage , le cœur léger , rempli de joie et d’amour … personne n’est éternel . Alors , laissez moi choisir mon coin de paradis , parce qu’un jour , je m’en irai … »

Une énorme pensée à nos parents ou grands-parents… certains tiennent le coup , d’autres non . À vous , qui voyez vos êtres les plus cher dépérir chaque jour un peu plus ,à cause de maladie ou autres … à ces gens remplis d’amour et d’espoir … à jamais dans nos têtes et nos cœurs .

– Anderson

Publicités

Si j’étais moi .

Nous sommes des milliards sur Terre . Nous sommes des milliards à vouloir être unique . Unique en quoi ? Pourquoi être différent des autres ? Est-ce là une recherche de gratitude personnelle ? Sommes-nous fait pour être unique ? Ou bien notre estime de soi est tellement pitoyable que l’on serait prêt à croire que tout ce que l’on peut faire , peut nous rendre unique ? La gratitude … cette chose qui remplirait de fierté chacun de nous … et nous voilà dans cette époque où si tu ne filmes pas ta bonne action pour la partager au monde entier … tu n’es rien . Voilà qui je suis , voilà ce que nous sommes . Je suis un homme , vivant dans une époque qui le dépasse . Je suis celui que je dois être , celui qui est accepté sous les regards malintentionnés des autres . Je suis toi , lui et elle . Je suis comme les autres . J’ai les mêmes goûts que vous , non parce que j’assume mes goûts , mais parce que ce système nous pousse à aimer les mêmes choses . « Il faut aimer ci , et détester ça ! » Et nous voilà , moutons , suivant le troupeau pour être dans la tendance . Et … pensons-nous réellement ? Pourquoi tout nous offusque ? J’aimerais arrêter d’être à leur image . Pleins de choses changeraient car …

Si j’étais moi , le vrai moi , je serai simple . J’arrêterais tout effort pour plaire visuellement aux autres. Je me laisserais aller , sans me préoccuper de qui que ce soit .

Si j’étais moi , je serais libre . Libre de tout . Libre de penser comme je veux . Libre de rechercher la vie idéale pour moi . Libre de dire que ce système nous appauvri sentimentalement . Aujourd’hui c’est chacun pour soi . Les gens aiment , non par envie , mais par nécessité . Nous avons l’obligation d’être à deux . Si nous étions nous-mêmes, on saurait s’aimer de façon sincère et simple . Nous n’aurions plus besoin de porter des masques , de prétendre être ceux et celles que nous ne sommes clairement pas . Dans un monde meilleur , nous aurions appris à aimer les gens tels qu’ils sont . Mais ici , nous aimons l’idée que l’on se fait des gens . Nous nous accrochons à des idées , à des apparences . On aime par peur de solitude , on s’accouple pour faire comme tout le monde . Si l’amour pouvait être ce qu’il est réellement , nous n’aurions plus à craindre les blessures , les cœurs brisés . L’amour serait libre , compris des autres .

Si j’étais moi , je dirais non à l’hypocrisie . Je rêve d’apprendre la tolérance . Si ce monde se regardait dans un miroir , il devrait faire face à ses imperfections . Certaines choses peuvent se modifier et d’autres resteront à jamais ce qu’elles sont . Le monde est raciste . Ce n’est pas curable , alors si j’étais moi , je me ferais à cette idée et j’apprendrais à vivre parmi le racisme . Mais le monde ne veut pas faire face à ce qu’elle a créé . Si le monde tournait correctement , nous n’aurions pas autant d’injustice . La famine n’existerait plus , les gens se soigneraient de façon naturelle . Mais en réalité , des enfants meurent sous les bombes que les pays puissants envoient juste pour se distraire . Le monde s’invente des raisons qui paraîtront acceptables aux yeux du peuple . Mais il se fout de nous . Il prétend vouloir ton bien . Il te demande de manger sainement , d’éviter tout gaspillage et en même temps , il te pousse à consommer ce qui te détruit , t’ordonne de te soigner de manière médicamenteuse . Si oui étions nous , on s’interrogerait quant au marché pharmaceutique… mais nous sommes nous , et on accepte les antibiotiques . On nous fait croire que consommer bio est une nécessité pour notre bien-être . Alors pourquoi est-ce si cher de bien s’alimenter ? Oui , le monde se fiche nous . Si tu étais toi , tu accepterais la personne que tu es . Avec ses qualités mais aussi ses défauts . Tu ne perdrais plus de temps à vouloir acquérir ce qui ne te rendra jamais heureux . Si j’étais moi , j’arrêterais de me trouver des excuses et j’agirais . Pourquoi s’obstiner à chercher l’union lorsque chacun vit chez soi , égoïstement ? Si le monde voulait notre bien , il nous donnerait la capacité de s’entraider . Au lieu de ça , la moitié du golfe crève de faim pendant que je jette mes yaourts périmés d’une semaine … de peur d’attraper une intoxication alimentaire vu que j’ai l’estomac très fragile …

Si j’étais moi , je serais hors la loi . Qui veut d’un mode régit par des lois faites par des criminels ? Pourquoi certains sont puni lorsque d’autres continuent d’aggraver l’état de tous ces pays ? Pourquoi il y a des pauvres et des riches ? Qui croit encore qu’avec un CDD , on peut devenir riche ? Et puis , qu’est-ce que la richesse ? Pourquoi on s’obstine à vouloir dépenser dans du matériel qui n’accroîtra jamais notre estime de soi ? Pourquoi les belles bagnoles nous font rêver ? Pourquoi on rêve d’acquérir toutes ces choses lorsque l’on sait qu’elle ne valorisera jamais notre personne , ne nous rendra pas meilleur et ne nous aidera pas à se sentir mieux ? L’homme veut tout avoir , sans même savoir pourquoi .

Si j’étais moi , je vous dirais à quel point vous vous trompez sur moi . Je vous avouerais toutes mes bêtises , vous montrerais à quel point je suis blessant et décevant . Je m’ouvrirais à vous , pour le meilleur et le pire . J’accepterais vos jugements et je payerais pour le mal encore impuni . Si j’étais moi , je me condamnerais sans pitié pour mes erreurs . J’arrêterais de porter ce masque d’homme acceptable et je vous parlerais sans détour . Et dans ce monde inexistant , vous feriez pareil . Mais ici , on veut paraît acceptable . On joue même de nos fautes commises pour en faire de nouvelles . Ici , il est tout à fait normal de mal se comporter , et plus personne ne s’offusque . On a appris à trouver le dérangeant normal . Il est tout à fait normal , dans nos esprits , que les femmes et les hommes soient dégradants , irrespectueux , perdus dans nos propres bêtises . Si j’étais moi , je m’accuserai au lieu de rejeter la faute sur les autres . Si nous vivions ailleurs , nous nous serons éloignés de la toxicité et la perversion des l’humain . Mais ici , on aime des menteurs , on est amis avec des hypocrites , on délire avec des envieux mais on se plaint quand même . Si j’étais moi , je serais rempli d’espoir . Je ne le suis plus autant . Mais ce n’est pas un signe de faiblesse , ni un abandon total de ma foi envers l’humanité . Je crois en toi , le vrai toi . Je crois à ton innocence et à ta culpabilité . Je crois en tes rires et tes pleurs . Je crois en ton envie de mieux faire pour toi et les autres . J’ai encore un peu fou en nous . Mais je ne sais pas si ce monde , le peuple , seraient prêt à accueillir notre vrai nous . Doit-on attendre que ce monde change pour arrêter de jouer les imposteurs ? Ou alors , attendons-nous que l’un de nous montre l’exemple , pour le suivre dans sa démarche …

Si nous étions nous , le monde irait incroyablement mieux . On aurait fait face . Nous pourrions réparer le passé … arrêtons de détruire ce qui nous entoure . Arrêtons de salir l’amour et l’amitié . Si j’étais moi , je ne serais probablement pas là à écrire des articles , je vivrais quelque part , loin de tout et je pleurerais de joie chaque jour que l’on m’offre . Et tu ferais exactement pareil .

Il n’est jamais trop tard pour dévoiler au monde entier le vrai toi .

Love , Anderson .

Dis moi qui sont tes ami(e)s

Bien l’bonsoir . Bonne année à toi . Santé bonheur et bien-être pour les gens que tu aimes . Plus d’amour , de moment de joie et de nouveaux souvenirs inoubliables . Maintenant que cela est fait , voici mon tout premier article de cette nouvelle année . C’est un sujet intéressant . Voyez-vous (je tutoie , puis vouvoie … habitue toi hein) , je me sui récemment posé une question . À vrai dire , j’en ai pleins des questions mais … celle-ci était plutôt intrigante . Est-ce que nos amis proches nous ressemblent ? On a tous de l’entourage , plus ou moins grand … mais si tu t’arrêtes sur tes vrais amis … jusqu’où avez-vous des points communs ? J’ai pris deux cas spécifiques pour appuyer ma thèse , que je développerai en conclusion d’article si vous me le permettez .

Cas numéro un .

Comment se faire un avis précis sur la question ? Je n’ai pas trouvé meilleure idée que de me focaliser sur deux personnes que je connais assez bien . Voici mon premier cobaye : personne ayant la trentaine , plutôt introvertie , caractère bien trempé mais une battante ayant pleins d’ambitions . Cette personne va toujours au bout de ses idées , peu importe le regard des autres . Elle a aussi un amour infini pour sa famille sans pour autant être explicite quant à ses sentiments . Je me dois d’approfondir sa personnalité pour pouvoir tirer quelques conclusions . Rajoutons à ces détails sa discrétion , une personne dite « de confiance » , très discrète sur les réseaux sociaux en tout genre . A première vue , c’est une personne aimée de tous , qui est respectée dans sa profession , sérieuse et assidue. Elle peut discuter avec pleins de gens , très différents d’elle . Mais qui sont ses amis ? Après des recherches profondes (appelle moi détective) j’ai pu me baser sur deux de ses amis proches . Je les ai sélectionné tout simplement car ces deux personnes sont celles avec qui mon cobaye discute très régulièrement . Voici ce que j’ai pu remarquer : mon cobaye a beaucoup de similitudes avec ces deux amis . Cela va du détail très futile à la ressemblance dans la personnalité bien caractérisée . Même profil que mon cobaye . Conscience professionnelle, aimé de leurs collègues , des personnes brillantes mais introverties dans le fond . Ces personnes sont toutes en couple , très amoureuses mais jamais elles ne s’expriment à ce sujet . Ces trois personnes (mon cobaye et ses deux amis) se ressemblent même dans la vie privée . Elles sont toutes battantes , prennent soin de leurs familles et sont respectueuses à souhait . Aucune de ses personnes n’est extravagante. Discrétion absolue , loin de l’étalage vulgaire de leur vie privée sur Facebook . Nous n’avons donc pas à faire ici , à des personnes dites « à problèmes » .

Cas numéro deux .

Voici mon deuxième cobaye . Personne plus difficile à définir . Une personnalité différente que le premier cobaye . Assez extravertie , un amour sans faille pour sa famille . Une vie professionnelle normale , aucune attache avec ses collègues . Cette personne a pour habitude d’avoir toujours des histoires avec ses amis . On a donc ici , des relations amicales complexes remplies de haut et de bas , d’amour et de haine . Ce cobaye est intéressant sur plusieurs points . C’est une personne ayant la joie de vivre , peu discrète quant à ses « déboires » et ses sentiments … toute situation simple devient très vite compliquée … une franchise assumée à temps partiel , se remettant très peu en questions . Je finirai par dire que ce cobaye n’a pas une vie stable sentimentalement . Qui sont ses amis ? Qui entoure ce cobaye au quotidien . Tout comme la première expérience , je me suis basé sur deux amis proches du cobaye afin de voir si ressemblance il y a . Vous vous doutez bien du résultat , il y a effectivement une très grosse ressemblance sur pleins de points . Nous avons ici , deux amis aux caractères identiques . Très peu discrète sur leurs vies et leurs aventures , de proclamant franche mais qui ont toujours du mal à éviter les « embrouilles » à cause d’hypocrisie aiguë . Des vies peu stables , des relations trop complexes en amour et … elles ont toujours raisons .

Deux cas parmi tant d’autres , que pouvons-nous en tirer ?

J’ai fait exprès de ne pas m’attarder plus sur les cobayes en question pour deux raisons . La première , il est très difficile de pouvoir retranscrire à l’écrit , en si peu de lignes , le caractère complet d’une personne . De toute façon , je n’ai pas besoin d’en dire plus à leurs sujets . Ce que j’ai dit suffira à conclure ma thèse . La deuxième raison … j’sais plus … j’en avais une hein … mais j’ai oublié .. voilà voilà !!!

Certains d’entre vous me diront « mais ça veut rien dire ! J’ai pleins de potes différents de moi mais ça n’empêche pas d’être amis . Tu t’imagines pas les grosses différences qu’il y a entre mes potes et moi » . Effectivement , ce que je conclus n’est pas une vérité absolue , et certains d’entre vous ne se reconnaîtront pas dans mes propos . Et y’en a d’autres qui s’interrogent sur ce que je vais pouvoir dire car , ils pensent pareil que moi . J’estime (et ce n’est que mon avis personnel) qu’il y a une logique dans tout ça . Je crois fortement que ton entourage montre beaucoup de chose sur ta propre personne . Je m’explique .

J’me suis toujours demandé pourquoi mon entourage s’affinait au fil des années ? Est-ce que c’est moi qui change automatiquement ? Ou bien les anciens amis changent ? C’est les deux en fin de compte . Tu as beau être différent de moi , tu sais bien qu’à vingt ans on agit différemment qu’à trente balais . Nous avons une autre mentalité , une autre vision de la vie , d’autres ambitions . On évolue tout simplement et le facteur amical en prend aussi un coup . Les amis changent . On voit moins les fêtards , on passe plus de temps avec nos amis posés les dimanches , pour un repas calme , avec nos enfants par exemple . C’est con mais c’est vrai . Allons plus loin dans la théorie . T’as jamais remarqué que certaines personnes avaient toujours plus d’histoires que d’autres ? T’as pas cet ami qui est H24 entrain de se plaindre de ses potes qui l’ont , d’après ses dires , trahi ? Tu sais ce pote qui dit toujours « eh moi c’est mort là , les hypocrites comme ça c’est bon ! Eh maintenant c’est dead , moi j’suis vrai et j’dis c’que j’ai à dire . Les gens se comportent mal et c’est moi le fautif ??? » J’suis certain que si tu t’adresses au pote de ton pote pour lui demander ce qu’il se passe , il te répondra «  »eh moi c’est mort là , les hypocrites comme ça c’est bon ! Eh maintenant c’est dead , moi j’suis vrai et j’dis c’que j’ai à dire . Les gens se comportent mal et c’est moi le fautif ??? » . pourquoi les gens se disant francs ont toujours le mot hypocrisie à la bouche ? Prenons un autre exemple . J’pense à un proche en particulier , celui qui se laisse toujours tenter par ses démons . Ici , nous avons ce pote qui ne fait rien dans les règles : en couple oui … mais pas trop non plus . La séduction , l’adultère et le mensonge caractérisent sa vie actuelle . Pourquoi ses amis proches sont des gens qui aiment tant aller en boîte , qui sont en couple … mais pas trop non plus et qui passent leur temps à trouver des alibis en béton afin de pouvoir se laisser tenter de nouveau les week-ends suivants ? Pourquoi quand je trompais mon ex , j’avais toujours ces amis qui me couvraient … parce que je les couvrais aussi . Coïncidence ?

Je crois que non ! Pas de coïncidence ici ! C’est logique . Au fil du temps , nous trions notre entourage , cela fait partie de la vie . Pourquoi on se met à trier ? Car nos vies évoluent et quand on cherche la sérénité et la sagesse , on préfère côtoyer des gens sereins et sages . Si t’es plutôt dans ta phase fiesta délire , fun et un peu borderline , tu iras côtoyer des gens dans le même délire que toi . Cela veut-il dire qu’il y a de l’influence de la part de tes amis ? Je ne pense pas . Tu peux pas avoir des amis et dire d’eux qu’ils sont hypocrites . Ça fait directement de toi un(e) hypocrite . Ou alors , quand je vois une bande de gars en rut en soirée et que l’un d’eux se fait griller par sa meuf… et qui ose sortir « bébé c’est pas moi mais c’est mes potes ! Tu sais qu’ils sont toujours en chien » gars … vraiment ??? Si tes potes sont en chaleur et que tu sais pertinemment que sortir avec eux t’apportera des problèmes … pourquoi tu y vas ? Parce que c’est tes vrais amis ? Et pourquoi tes vrais amis t’emmènent avec eux et te laissent agir comme un célibataire ??? Aucun d’eux n’a le courage de te dire « mec , ne sors pas avec nous ce soir , c’est pas une soirée pour toi et ça va t’apporter des soucis … reste tranquille à la maison avec ta femme , on se fera un truc posé la semaine prochaine si t’es chaud » ? Tu sélectionnes mal tes amis … ou alors tu les a bien sélectionné car ils sont dans le même délire que toi en fait ! Alors arrêtons . Arrêtons de blâmer ces amis qui te trahissent surtout si tu continueras à traîner avec eux . Toi là , arrête de blâmer tes potes qui ne cessent de boire , surtout si tu continuent à finir bourré avec eux tous les mercredis soirs . Toi aussi là , arrête de critiquer tes potes . Ce sont des femmes faciles ? C’est pas ton délire ? Pourquoi continuer constamment à sortir avec elles si tu sais pertinemment comment ça se finira ? Tu dois en tirer du plaisir quand même ?! Les camés traînent entre eux , les bourgeois aussi ! On ne peut s’entendre avec la terre entière . Il faut faire des choix cruciaux pour avancer . Je ne blâme pas celles et ceux qui s’assument , que ce soit dans la sagesse ou dans la bêtise . Chacun vit sa propre vie . Et c’est important de le dire . Oui oui , je choisis de vivre la vie qui me convient . Alors pourquoi je perdrais mon temps avec des gens qui ne me correspondent pas ? C’est ridicule et librement lâche de blâmer ses potes .

Dis moi avec qui tu traines , je verrai de très loin quel genre de personne tu es …. bon je te dirai qui tu es dans les grandes lignes car évidement , il y a toujours des choses qui diffèrent selon les gens . Nous évoluons tous , à notre propre façon . Et puis …. nous ne pouvons pas tous être amis , mais on peut quand même tous s’aimer pour ce que nous sommes . Que 2019 soit rempli d’amour … c’est ça la fucking vie selon moi .

– Anderson

Un peu coupable

On te l’a déjà répété , une femme est une princesse , une battante , une femme Barbara Gould quoi . Je suis entièrement d’accord avec ça . J’irai même plus loin , je crois à la supériorité de la femme . Si elles influençaient plus le monde , nous aurions un meilleur avenir . C’est ma pensée , elle ne sera pas justifiée , c’est juste ce que je ressens . Maintenant , après avoir mis ces choses au clair , entamons ce qui pourrait nous chiffonner . Que l’on soit d’accord , je suis un homme ayant la trentaine . Je suis un simple citoyen lambda et non un blogger se prenant au sérieux , et encore moins « influenceur » … mon dieu que ce terme me donne envie de vomir de la diarrhée … c’est immonde hein …

Messieurs , messieurs . Je vous prie de garder votre calme durant ma plaidoirie . J’ai laissé La Défense se prononcer à notre sujet . Il est vrai que certains points sont indiscutables , je l’entends bien . Alors qu’avons-nous à défendre dans ce cas précis ? Allons-nous nous plaindre de cette pensée , bien souvent propagée par un genre de femme précis , nous accusant d’individus puérils … dont la maturité ne se prononce jamais avant une quarantaine d’années ? Non , en générale , il est vrai que nous sommes immatures , à tout point de vue . Lorsque ce même groupe bien précis de femmes se plaint aussi de nos façons de faire , de penser , de prendre les choses en main , est-ce pour cela que l’on doit s’indigner ? Bien sûr que non ! Bien souvent , elles nous guident vers cette maturité tant recherchée . Elles nous poussent à devenir meilleurs , elles nous ouvrent l’esprit et nous permettent d’avancer tout en ayant une vision plus large de la vie . Alors qui visons-nous ici ? Et bien , nous portons plainte contre une femme en particulier . Elles ne sont pas toutes comme ça , et fort heureusement , mais ce spécimen sévit de plus en plus . C’est intolérable . Ici , on parle de cette femme , énervée par et déçue par son vécu . Horrifiée par les anciennes rencontres dans sa vie , apeurée par l’Amour , elle n’en connaît que la légende . Il y a la plus jeune , celle qui baigne dans la vingtaine . Elle a peu de vécu mais pense tout connaître . Tous ces ex sont des gros connards , ils avaient tous des soucis . Aucun ne l’a respecté comme elle le méritait . Et à l’entendre , elle en a tellement vu de toutes les couleurs que son cœur s’endurcit tellement à en devenir de marbre . Nous avons aussi à faire à la plus âgée . Elle aussi , déçue par son passé , va plutôt relativiser . C’est un bon point . Mais elle se laissera envahir par ses craintes , et fera amalgame sur amalgame lorsqu’elle parlera des hommes . Deux types de femmes différents , mais un seul et même jugement . Nous sommes des gros cons . Alors , si elles s’excitent seules dans leur coin , ça m’va … mais malheureusement, ce n’est jamais le cas . Et vas y que lui c’est un enc*** , et vas y que l’autre a abusé de ta confiance … ok , ok , OK ! Je le répète , oui il y a des enflures partout , nous ne sommes pas tous francs , sincères et bien loin d’être responsables . Je suis d’accord . Le souci c’est que … vous remettez-vous en question ? À entendre ce type de femme , t’as l’impression que les mecs étaient tous comme ça . Ils avaient juste bien caché leur jeu . Si c’est réellement le cas , pourquoi se mettre avec ce genre de gars ? Pourquoi ne pas avoir pris votre temps ? Pourquoi avoir accéléré la chose ? Pourquoi vous mettre avec lui pour être déçu et vous entendre dire « je ne le connaissais pas si bien finalement , il a de multiples facette » . Les gens aux multiples facettes , on appelle ça des schizophrènes… alors à moins qu’ils soient réellement diagnostiqués de la sorte , non il n’ont pas de multiples facettes . Le problème vient de l’attente que l’on a de l’autre . Vous avez sûrement dû être charmé par sa personne , une partie de sa personne . Mais vous n’avez pas vu tout le reste . C’est impossible de tout reconnaître chez l’autre quand on n’est pas fichu de se connaître soi-même . Alors oui , on a beau être de parfaits enc**** mais l’erreur vient déjà de vous . Quand j’imagine que certaines se laissent aller dans des histoires sans queue ni tête , en sachant pertinemment dès le départ que ça ne mènera à rien … et ce sont elles qui se plaignent du manque d’amour ? Ne vous demandez pas pourquoi vous vivez des trucs merdiques si vos choix de base sont erronés . Ce type de personne peut entamer une « relation » avec quelqu’un juste parce qu’il est beau , ou qui sort de son ordinaire . Une différence d’origines , de cultures , ou de classe sociale et hop , on teste . Je pense à celles qui disent « c’est une racaille un peu , mais j’sais pas il dégage un truc de fou qui fait grave effet sur moi » ou alors plus basique « Ouais il ne veut pas s’poser mais bon on verra bien ou ça nous mènera » . Chacun fait ce qu’il veut , mais quand t’as pas mis toutes les chances de ton côté dès le départ , pourquoi se plaindre telle une victime ? Et c’est quoi une racaille en 2018 svp ? Bref . Cette plaidoirie s’adresse à ce genre précis de femme , s’aventurant dans des choses pas possibles , avec quelqu’un qui ne leur correspond pas … et elles nous en mettent plein la gueule ? Mais madame , au lieu de venir nous cracher ta haine , pas si viscérale que ça puisque tu rencontreras d’autres , pourquoi tu n’as pas choisi un autre mec ? Tu sais , celui qui est super gentil et sympa , qui t’écoute même quand tu as tes déboires . Celui qui a toujours voulu se mettre avec toi et qui n’a qu’une envie , te rendre heureuse ? Ah ouais mais c’est pas ton type … c’est quoi ton type d’ailleurs ? J’aimerais vraiment savoir ce que tu recherches chez un homme parce que tout ce que tu as entrepris avec un mec s’est très mal fini , selon tes dires . Alors , quels sont tes critères ? T’en as pas … mais ton pote adorable « il est grave gentil mais c’est clairement pas mon type , il est trop doux , il dit oui à tout et puis faut que physiquement il me plaise un minimum quand même . Ça sert à rien de tester avec lui , j’vais l’faire plus souffrir qu’autre chose … il a pas assez de caractère . Et me connaissant , il me faut un mec qui sache me tenir et me rembarrer quand il le faut » . Tu t’entends juste parler là ? Je plaide pour ces gars recalés , par manque de caractère selon certaines . Je parle pour ceux qui , physiquement , ne sont peut-être pas attrayants , mais qui sont rempli de charmes et d’autres très grandes qualités . Ces mecs qui n’attendent que ça de rentre une femme heureuse … eux se plaignent du vide que l’amour crée chez eux , pendant qu’elles se plaignent de ces gros co****** qui ont juste su profité d’elle . Hum hum , pardonnez moi mon énervement Madame la juge , je me suis laissé emporter par mes sentiments . Voyez-vous, si je m’attaque à ce type de femmes , c’est pour une simple et bonne raison . Il faut rendre justice . Il faut rendre justice aux hommes qui n’ont jamais trahi , à ceux qui ont été là pour l’autre . Ces hommes qui n’ont pas d’enfants mais qui ont joué le rôle du beau-père , par amour tout simplement . Il faut rendre hommage à ces hommes qui ne demandent qu’à aimer , chérir leur moitié et vivre une aventure incroyablement remplie de bonheur . Rendons hommage à ces hommes aussi qui ont changé avec le temps . À ceux qui ont su reconnaître leurs torts , qui ont du faire un point crucial dans leur vie pour pouvoir avancer sereinement . Rendons aussi hommage à ces femmes dignes , fortes et fières . Celles qui savent ne pas s’embarquer dans un truc houleux . Celles qui savent faire la différence entre chaque homme . Implorons ces femmes qui ont su mettre leur passé de côté , qui malgré les souffrances passées , ont su se redonner une autre chance . À celles qui en ressortent plus fortes , qui savent être heureuse . À ceux et celles qui se battent pour leur bonheur , qui savent évoluer tout en faisant évoluer l’autre . À ceux et celles qui ne se mettent pas en couple en espérant pouvoir changer l’autre . Je défends ces hommes et femmes qui reconnaissent leurs erreurs , qui apprennent du passé et qui envisagent un futur rayonnant d’amour . Oui , je vous défend , vous , même toi là . Ouais t’as changé mon gars , ça t’a pris beaucoup de temps mais aujourd’hui tu sais ce que tu veux . J’ai fini Madame La Juge .

Je finis par quelque chose de plus personnelle . Récemment j’ai publié sur Instagram une vidéo montrant ma copine entrain de faire ses achats dans boutique de fringues . J’ai mis en légende du genre « à ceux qui se sentent seuls dans ces moments là » . Et bien , huit personnes ont réagi à cette vide . Sur ces huit personnes , six d’entre elles étaient des femmes . Et sur ces femmes , cinq sont venu me faire des remarques … intéressantes . Pour raccourcir , elles me disaient d’arrêter de me plaindre , que si je n’étais pas content bah j’avais juste à rester chez moi . Et le plus banal mais classique « t’as de la chance d’avoir une jolie femme » . Je suis choqué par certains propos . Avoir une jolie femme , ça veut dire quoi ? Sous prétexte que son physique te parle , c’est une jolie femme ? C’est quoi une femme moche alors ? Si ma copine était moche a tes yeux , me ferais-tu les mêmes remarques ? Et ça veut dire quoi « avoir de la chance d’être avec quelqu’un » ? Y’a bien des gens qui pensent qu’il ne s’agit que de chance . Non mesdames , ce n’est pas de la chance . Si les couples durent et sont heureux , la chance n’a rien à voir dedans . C’est un perpétuel combat pour son propre bonheur. C’est un éternel acharnement de rester heureux à deux . Et non mesdames , je ne me plains pas , bien au contraire . Je ne suis pas à plaindre car mon histoire n’est pas basée sur de la chance . Mon respect envers ma copine ne se base pas sur sa beauté . L’immense respecte que je lui donne ne tombe pas à l’eau à cause d’une vidéo qui était une simple blague . Est-ce une coïncidence si , sur ces cinq femmes , les cinq sont célibataires , en manque d’amour et (pour la majorité) aigrie de la vie ? Vos avis m’intéressent .

– Anderson .

Un jour …

Un jour tu nées , le reste n’est que surprise .

Un jour tu pleures , maman te réconforte .

Un jour tu ris , papa est heureux .

Un jour tu grandis , et c’est un tout nouveau monde qui s’offre à toi.

Un jour tu parles , sans même savoir ce que tu dis .

Un jour tu regardes , sans comprendre ce qui se passe devant tes yeux .

Un jour tu t’avances inconsciemment , car tu n’as pas encore vécu d’échecs .

Un jour tu fonces , tête baissée , sans rien avoir compris de la vie .

Un jour tu tombes , et cette chute peut t’être fatale sur le long terme .

Un jour tu fermes les yeux , car la réalité t’effraye et tu souhaites sortir de ce cauchemar .

Un jour tu te réveilles . Encore fatigué de la veille , tu ne te remets pas de tes émotions . Tu as vu ces jours défiler sans même apprendre et comprendre . Tu as agis . Tu as réagis . Tu t’es laissé guider par la chance et le peu de savoir que tu avais . Tu as fais des choix , très souvent des mauvais , sans même comprendre les raisons qui t’ont poussé à te décider . Mais aujourd’hui tu comprends . Tu sais pourquoi ce monde est si froid . Tu t’aperçois que le passage au monde d’adultes est compliqué . Ceci n’est pas un avertissement , ni de la prévention , il est trop tard pour cela . Tu es déjà à terre , tu es tombé . Tu n’as pas eu le temps de voir la chute , mais tu en ressens toutes les douleurs . Balafré , plaies ouvertes , agonisant au sol , personne ne s’arrête pour toi . Tu es là , seul dans ton mal . Tu peux lire la pitié dans le regard des passants , tout cela rend ce spectacle plus douloureux . Tu ne peux pas revenir sur tes pas , la chute était de toute évidence inévitable . Il te faut un temps de réflexion , un moment d’analyse . Que faire ? Tout ceci aurait-il pu arriver aux autres ? À qui la faute ? Ces questions t’obstinent . Tu cherches sans cesse les réponses , pensant que tu devais forcément faire autrement . À quoi bon trouver les réponses si elles ne peuvent pas t’aider ? Tu es rempli de remords ou de regrets ? La seule question à se poser maintenant c’est « Que vais-je faire dorénavant ? » Tu vas réfléchir car …

Un jour tu es née , tu ne contrôlais rien .

Un jour tu as pleuré , et tu as eu le réconfort qu’il te fallait .

Un jour tu as ri et tu as rempli de bonheur tes parents .

Mais un jour tu as grandi , et tu n’as pas fait attention à ce qui était important .

Un jour tu as parlé , sans savoir ce que tu disais , tu as fini par blesser quelqu’un .

Un jour tu as regardé , tu t’es fait une opinion , sans même changé d’angle de vue pour voir si ton avis était réellement fondé .

Un jour tu as avancé , droit devant , plein gaz et tu n’as jamais regardé dans le rétro pour voir les dégâts que tu as causé .

Un jour tu es tombé , accident inévitable de la vie , tu n’étais pas protégé .

Et maintenant tu fermes encore les yeux , la réalité est toujours effrayante mais tu souhaites apprendre de ce cauchemar .

Tu te réveilleras un autre jour , tu te sentiras étrange . La douleur se sera estompé mais les séquelles te rappelleront ton parcours difficile . Tu auras pris en compte tout ce que tu as pu vivre , tu oseras te regarder dans un miroir . Tu feras le point , tu auras honte de toi , tu pleureras tes regrets . Tu te diras que tu n’as pas fait les bons choix , mais tu viendras de faire le premier pas vers l’acceptation . Tu acceptes tes erreurs et tes torts , tu comprends que la vie n’est pas au bout de ses surprises . Tu avanceras dans ta vie , tu sauras faire les choix nécessaire au bien-être de ta personne . Et plus tard , une fois que tu auras vécu assez longtemps pour te comprendre , tu auras peut-être des petits enfants qui seront dans le doute , effrayé par les obstacles de la vie , qui chercheront des réponses quand tout leur semble perdu … tu pourras leur dire .

Un jour je suis née , j’ai pleuré et j’ai ri . J’ai grandi dans un monde qui m’était alors inconnu . J’ai parlé sans réfléchir , agi sans penser aux conséquences . J’ai jugé par un simple regard , sans essayer de me mettre à la place de l’autre . J’ai tout de même avancé , foncé tête baissée sans craindre les obstacles mais je suis tombé . Oui j’ai chuté . Et il aura fallu faire cette chute pour me remettre en question . Depuis , je ne compte plus le nombre de chutes que j’ai enduré mais je sais pertinemment que la douleur ne me fait plus peur . J’ai subi , souffert , été anéanti parfois mais je me suis toujours relever . Et savez-vous pourquoi on se relève ? Pour pouvoir profiter de ces instants magique que peut nous offrir la vie , pour enfin trouver la paix spirituelle … et on se dit qu’à force de combattre , on obtiendra probablement ce bonheur tant recherché . On l’atteindra sûrement un jour .

– Anderson .

Je promets

J’ai décidé de m’unir . J’ai décidé de le faire en mon âme et conscience . Je prends cette décision de me passer la bague aux doigts et d’accepter ma personne , quelque soit ma situation .

Je me promets bonheur et fidélité , au détriment des autres . Je me promets l’honnêteté que je mérite , la franchise qu’il faut . Je me promets de ne jamais flancher dans le mensonge afin de ne pas finir blesser par ma propre personne . Je ne veux plus me décevoir , me tromper . Je me promets une sincérité pure et dure . Je me promets la vérité , qu’elle soit rassurante ou profondément blessante . Je me soumets à la droiture afin d’être en accord avec mon cœur , ainsi que mon esprit . Je me promets de me rappeler du passé , du mal reçu mais surtout de celui commis . Je me promets de me souvenir , du bonheur et des déceptions . Je me souviendrai des leçons apprises , et des peines encourues . Je n’oublierai jamais celui que j’ai été , pour m’aider à devenir l’homme de demain . Je me promets de faire face à mes incertitudes . Je reconnaîtrai mes faiblesses pour les combattre , corps et âme , sans répit . Je me promets de m’aimer , d’un amour sincère . Je serai celui qui devra accepter ses échecs , qui saura reconnaître ses torts . Je me promets d’être juste , de ne pas flancher dans la vengeance et la rancoeur . Je me promets de regarder dans le passé si j’oublie où je vais . Je me promets de sourire quand je serai heureux , pleurer de joie ou de peine , je laisserai parler mon cœur , sans avoir peur . Je me promets d’agir en homme , en acceptant l’imperfection et ma bonne volonté pour m’améliorer . Je me promets de rester digne , dans la fierté ou la honte . Je me promets de conserver mon bien-être , quelque soit les intentions d’autrui . Je n’abuserai plus de la gentillesse des autres . Je me promets de ne plus jamais perdre mon temps inutilement pour ces gens qui ne prendront jamais le leur pour m’écouter . Je me promets de me séparer de l’hypocrisie , celle qui nuit et qui nous enfonce dans ce dangereux silence . Je me promets de surveiller les miens , de penser à leurs bonheurs ainsi qu’au mien . Je me promets de ne plus les décevoir . Je me promets de raconter mon histoire , dans son intégralité . Je ne cacherai plus mes erreurs , j’apprendrai à accepter le sort que le destin me réserve . Je me jure de faire en sorte de m’aimer , de me rendre fier , d’être ce battant lorsque la vie m’offre ses coups durs . Je serai aimant et heureux pour les gens qui le seront . Je ne souhaiterai plus le mal à autrui , je ne parlerai plus de rancoeur , je saurai pardonner et avancer . Je ne cacherai plus mes peurs , j’essayerai chaque larme versée . Je serai déterminé , ambitions sans failles , j’aurais au moins essayé de rendre ma vie meilleure . Je me promets d’être celui qu’il faut , celui qui vivra chaque instant de la Vie intensément. Je me promets de m’estimer , sans attendre que les autres le fassent . Je donnerai sans attendre en retour .

Je me promets de devenir meilleur pour moi , de ne plus baisser la tête quand la vie me mettra au plus bas . Je me promets d’être meilleur , dans la bonne santé ou la maladie . Je ressentirai avec le cœur et réfléchirai avec ma tête . Je me promets une vie heureuse , remplie de joie et de moments uniques à vivre auprès de ceux qui sont prêt à m’aimer . Je me promets de me souvenir de tout , de raconter mon histoire . Je me promets de trouver ce rayon lumineux d’espoir lorsque je serai dans le noir . Je trouverai ce brin de courage , même au milieu de ce néant de désespoir . Je me promets de me battre pour mon bien-être . Si je me promets tout ça , c’est pour pouvoir promettre à ma moitié d’être la personne qui l’accompagnera jusqu’à la fin de sa vie .

Rappelez vous que personne n’atteint la perfection . Tout le monde peut juger , mais seule votre personne peut vous définir . Choisissez de devenir meilleur , pour vivre en paix avec vous-même . Vivez dans l’amour , la joie , et l’espoir . Ne baissez pas les bras , nous ne vivons qu’une seule fois .

Anderson .

***SPECIAL*** L’histoire d’un autre

Bonjour à vous . Je sais , nous sommes samedi ! Ce n’est pas l’heure de nos rendez-vous habituels . Mais , en ce samedi , j’ai décidé de vous faire part de l’histoire d’un proche . Tout ce qui suivra est écrit par ce proche qui préfère rester anonyme . Bonne lecture à vous .

Le patient, le courageux, le chanceux, le poisseux, le passionné, une belle liste de mots qui pourrait représenter l’homme que je suis.

 

A l’âge de 9 ans, un après-midi d’été, alors que ma mère m’a formellement interdit de quitter la maison, je suis sorti en cachette pendant qu’elle dormait pour accompagner mon meilleur ami de l’époque, acheter des cigarettes pour sa mère. 

Nous sommes le 30 Juin 1995, j’ai accompagné mon ami au tabac, nous étions sur le chemin du retour quand est venu le moment de traverser le passage piéton…..

Je n’ai rien vu venir, une voiture m’a percuté violemment, dans l’impact j’ai été projeté sur le toit de la voiture puis à terre lorsque la voiture freina. Transporté de toute urgence à l’hôpital Robert Debré (75), atteint d’un traumatisme crânien, j’ai été plongé dans un coma durant 5 jours.

 

Transféré à l’hôpital Saint-Maurice dans le Val de Marne (94), j’ai dû me reconstruire à ce si jeune âge. J’ai fêté le 14 Juillet 1995 ma dixième bougie sur un fauteuil roulant en présence de mes parents, d’un de mes frères et un amie de mon frère.

Je suis resté 4 mois et demi en fauteuil roulant, j’ai progressivement appris à marcher à nouveau à travers des cours de kinésithérapie et autres pratiques médical.

 

J’ai par la suite eu du mal à m’adapter à la vie quotidienne, de part mes séquelles que beaucoup ont vu comme des handicapes. On s’est moqué de moi, j’en ai versé des larmes, on a pas cru en moi, je me suis senti mal, souvent incompris mais j’ai par la suite des évènements su tirer profit de tous cela, convertir cette énergie négative en énergie positive pour avancer, croire en moi, en mes rêves et objectifs.

 

J’ai par la suite été opéré 4 fois avec anesthésie locale, je vais revenir sur une de ces 4 opérations qui a une importance particulière pour moi.


Juin 2011, je ressentais beaucoup de douleurs aux trapèzes déjà plus de 1 ans, pratiquant beaucoup de sports, je pensait que mes douleurs étaient causées par ma pratique sportif mais finalement non après plusieurs traitements et radio prescrites par mon médecin traitant, je n’ai eu aucune réponses à mes questions. J’ai donc décidé de consulter un spécialiste des os qui m’a fait des analyses plus poussées que celle de mon médecin traitant.

Il m’a fixé une consultation pour effectuer une IRM dans une clinique, un point rouge a été détecté sur cet IRM, on m’a expliqué que je devait immédiatement être placé en chambre dans la clinique.


S’en ai suivi 1 semaine d’hospitalisation à la clinique et d’un transfert direct à l’Hôpital Bichat de Saint-Ouen dans lequel la durée de mon séjour a été de 2 semaines. C’est dans cet hôpital que j’ai eu réponse à mes questions et su de quel symptôme je souffrais.

J’ai été atteint de la tuberculose des vertèbres dit aussi osseuse, qui est une bactérie qui s’attaque aux os, notamment au niveau de la colonne vertébral, de la hanche, des genoux et pouvant également infecté le cœur.

Concernant mon cas, la tuberculose des vertèbres était dans le rouge, j’ai gravement été affaibli par cette bactérie, je pesais 48 kg, la tuberculose m’avait détruit 2 vertèbres, affaibli mes os et infecté mon cœur qui a eu pour effet de généralement ralentir les battements de mon cœur. Un médecin m’a dit qu’à 2-3 semaines près j’aurais pu être paraplégique, la tuberculose touchant presque ma moelle épinière à ce moment la.

J’ai été opéré quelques semaines plus tard en Aout 2011 à l’hôpital Beaujon (92), on m’a ouvert le dos, attaché mes vertèbres restants avec mes os à l’aide de files, le tout relié à une broche, 12 clous et un cadenas. 

Les premiers jours suivant mon opération, ont été atroce je ne pouvais pas bouger mes bras, jour après jour j’y suis parvenu, j’ai réussi au bout de 2 semaines à lever mes bras, je sentais des élastiques bouger dans mon corps à chaque mouvement que j’effectuais, l’impression qu’on m’avait planté une roche dans le dos.

J’ai vite relevé la tête après cette période, en reprenant le sports, du poids (+ de 20kgs) me forgeant un mental à toutes épreuves. FORCE ET COURAGE.


En Février 2012, quelques mois après cette opération, je me suis présente à mon premier rendez-vous avec le médecin expert qui m’a opéré, il a été stupéfait de voir une telle évolution en si peu de temps. Mes os avaient repris le volume perdu, bien mangé, bien grossi, mon corps avait bien évolué depuis ma dernière visite dans cet hôpital. Le médecin m’a alors annoncé qu’il fixerais une nouvelle opération pour la fin d’année (fin 2012), il comptait le faire d’ici 2 ans mais constatant l’évolution avancée, l’opération l’a été également. On m’a opéré une deuxième fois pour m’enlever le matériel que j’avais dans le corps, la deuxième opération fût moins douloureuse que la première. 


Voilà mon histoire « Don’t Give Up ».

Vivons caché .

Faut bien ça pour vivre heureux . Bonjour à toi au passage . Ça roule ? La forme ? C’est cool ! J’ai toujours trouvé cette phrase simple mais réaliste « Vivons heureux , vivons caché » . Elle est pleine de sens . Je ne vous promets pas un article long mais il sera écrit avec passion .

J’ai tout d’abord fait des recherches de citations sur le bonheur , le fait d’être heureux . Je pensais que j’allais tomber sur de jolies choses toutes mimi , mais non … je suis tombé sur du réel . Quelques phrases m’ont rappelé l’importance d’être heureux . Et pour l’être , il faut se sentir bien . Je ne donne pas souvent d’avis très personnels d’habitude , dans mes écrits … mais là j’suis obligé . Y’a des choses qui nous agacent souvent chez les autres , n’est-ce pas ? Bah moi , j’ai beaucoup de mal avec les gens qui veulent juste se mettre en couple pour se sentir bien , sans même se satisfaire de leur propre personne . J’veux dire , comment penses-tu pouvoir être heureux avec quelqu’un , si tu n’arrives pas à te sentir bien envers toi-même ? On ne peut atteindre le bonheur que par son bien-être, avant tout . On ne se met pas en couple pour espérer être heureux avec l’autre . Et lorsque l’on est en couple , pour de très bonnes raisons , on vit le bonheur . Mais je ne pense pas que tout le monde fasse attention au poids des mots . Vivre dans le bonheur , ce n’est pas simplement qu’une succession de bonnes expériences . Ce n’est pas qu’une fresque de sourire , de rires et de moments de plaisir . On ne peut pas jauger son propre bonheur que par les côtés positifs , et c’est là dessus que j’aimerais m’attarder . Je vois , autour de nous , des couples qui ne durent pas , qui n’ont joué que sur le paraître via les réseaux sociaux , essayant de se donner de l’importance … à faire croire aux autres qu’ils sont heureux dans leurs vies , mais qui dans le fond n’y croient pas une seconde . Mais nous vivons dans un monde où le regard des autres peut créditer notre vie . Ce que je vois surtout , c’est le manque de combativité et de respect dans certains couples . Je vois des gens prétendant vivre la vida loca , mais qui ne sont habités que par la solitude … parce que tout va mal chez eux . Ils ne voient aucune autre solution que la rupture . Les gens se séparent au moindre obstacle , à la moindre faiblesse , sans même se battre . On préfère se dire qu’il n’y plus de sentiments , plutôt que s’avouer vaincu par la routine mais que rien est encore perdu .

Être heureux en couple , c’est vivre dans un ascenseur émotionnel . Grimpez jeunes gens , vous allez à quel étage ? Vous voilà parti pour atteindre le septième ciel . Vous appuyez sur le bouton et attendez patiemment d’atteindre votre destination en vous bécotant . Seulement , vous n’aviez pas prévu la panne d’électricité … vous voilà coincé dans cet ascenseur , entre deux étages , pour un temps inconnu . La panique prendra tranquillement le dessus . D’un coup , l’appareil vous paraîtra trop étroit , vous allez être en manque d’oxygène car vous gigotez trop . Votre moitié panique aussi , alors les bisous laissent place à la prise de tête , une rafale d’engueulades qui n’ont été guidé que par votre propre panique . Puis là , vous remettez en question votre histoire « Pourquoi j’ai voulu atteindre le septième ciel dans cet ascenseur pourri ? Si j’avais su , je serais resté là où j’étais » . Le temps sera plus ou moins long avant que quelqu’un vienne vous dépanner et vous sortir de là . Vous voilà en dehors de cet ascenseur … sur le palier du cinquième étage . Vous pouvez finir votre ascension par la cage d’escalier … bon , c’est moins beau que l’ascenseur c’est clair , et ça demande un peu plus d’efforts … mais la destination reste la même , ça vaut le coup de grimper deux étages à pieds pour voir ce qu’il s’y trouve tout là-haut non ? Mais vous êtes tellement rempli de colère , votre remise en question vous a dissuadé de continuer votre aventure à deux … alors , chacun de son côté va prendre les escaliers , mais pour rejoindre le rez-de-chaussée . Une fois en bas , vous reprendrez votre chemin séparément , et tout le monde rentrera chez soi . C’est con quand même . Être à deux étages du bonheur , mais vous avez préféré abandonner . Et là , j’vous entends dire « Ouais mais bon , on s’prenait trop la tête , c’est relou et à force ça casse les c******* » . Ok mais euh … du coup , qui vous a promis que de vivre à deux était un long fleuve tranquille ? Qui vous a fait croire que des selfies de vous en vacances à la mer , à la montagne , au restaurant ou même chez pépé et mémé vous garantiraient un bonheur sans faille ? Avant de grimper dans cet ascenseur , je vous ai vu prendre un selfie avec votre moitié en mode « Direction le septième ciel en amoureux #Vismavie #UsForever #AmourInfini » … par contre je ne t’ai pas vu dégainer ton smartphone pour afficher votre tristesse et votre colère lors de cette mésaventure .

Je suis extrêmement conscient qu’il y a des histoires qui doivent absolument se finir car elles peuvent nous détruire . Il y a aussi d’autres histoires qui promettent des fins radieuses , le bonheur tant mérité , mais pour atteindre ça , il faut passer son lot d’obstacles … mais qui veut vraiment utiliser ce parcours semé d’embûches ? Être heureux , c’est savoir trouver un rayon de soleil lorsque tout est sombre autour de soi . C’est savoir donner de l’importance au sourire de l’autre quand plus rien ne nous importe . Être heureux , c’est savoir trouver du réconfort dans les bras de l’autre , rester là , sans un mot , allongé pendant des heures . Être heureux , c’est de croire que tout ira à merveille quand ta moitié de l’affirme , même si à l’instant T , tu n’es pas confiant sur ton avenir . Chacun ses obstacles . Certaines vivent une période difficile financièrement , d’autres perdent un enfant ou un proche , y’a aussi les problèmes au boulot qui empiètent cruellement nos vies privées … on est sûrement dans une m**** pas possible , mais on vit ces choses à deux . On a cette chance de pouvoir avoir une épaule sur laquelle nous pouvons pleurer , à n’importe quelle heure de la journée . Puis un jour , on se réveillera , on regardera notre passé ensemble , nous rirons probablement de ces obstacles qui nous paraissaient si insurmontables à l’époque et on se dira « ‘nous l’avons fait . Nous nous sommes battus ensemble , main dans la main , et cela a renforcé notre amour . Nous pouvons être fiers de nous mon amour … allez viens , on va baiser maintenant » . Pardonnez moi la fin , c’était trop tentant franchement … une bonne baise après un si beau discours … ça l’fait nan ?

Et la discrétion dans tout ça alors ?

Bon pardon , j’me suis éparpillé mais j’reviens dessus . Il ne faut pas se cacher pour être heureux . Faut se cacher , pour préserver son bonheur , c’est tout . Quand je dis « cacher » ce n’est pas dans le mauvais sens . Ce n’est pas dans l’idée de se cacher de honte . Je parle de se préserver . Le monde dehors , il est crade , méchant et puéril . Qui a envie d’aller se frotter à ce monde là , sincèrement ? Étaler sa vie sur Facebook est devenu quelque chose de normal . Aujourd’hui , il n’y a plus de pudeur . Quand je tombe sur mes posts d’il y a 5 ans , j’ai envie de retourner dans le passé , retrouver mon moi du passé , de le frapper fort , et de lui vomir dessus . On cherche tous cette compassion provenant d’autrui . On veut que le monde nous regarde , nous donne de l’importance . On est minables dans la vraie vie , alors on veut paraître différent et original dans le virtuel . On veut tout montrer , peut-être pour avoir virtuellement ce qui nous manque réellement … j’en sais rien . Je suis de ces personnes qui croient vraiment que notre bonheur n’a pas à être divulgué . Je ne te dis pas de ne rien publier de ta vie … chacun met ce qu’il veut . Je dis juste qu’il ne faudra pas se plaindre si les gens osent parler de ta personne en se basant sur ce que tu dis . Il faut se préserver des autres , de l’avis des gens qui osent te conseiller sur ton bonheur personnel , ne sachant même pas se rendre heureux eux-mêmes . Il faut s’éloigner de cette toxicité qu’est le jugement d’autrui sur ta vie . Il faut savoir se taire quant à la vie que l’on mène chez soi , ne serait-ce juste par respect pour votre personne et celles qui sont mêlées à votre vie . Il faut savoir rester à sa place , savoir se remettre en question , se battre quand l’amour est toujours si fort . Ça demande pas mal d’efforts d’aller crier son bonheur sur tous les toits … et ça ne renforce pas votre bien-être . Je crois qu’il y a pleins de choses que je regrette d’avoir étalé concernant ma vie . Aujourd’hui, j’ai pris la décision que tout ce qui se passait chez moi , resterait privé . Que ce soit ma vie professionnelle , ma vie amoureuse , la vie de famille et les choix faits . Je ne gagne rien à partager mon bonheur , si ce n’est les critiques des gens qui ne me connaissent même pas . Mais j’ai tout à gagner lorsque je garde ma vie loin des yeux du monde . Est-ce de l’égoïsme que de vivre son bonheur pleinement , à l’abri des regards ? J’appellerais ça du bon sens plutôt … je suis heureux , et je le cache … pour l’amour que j’ai pour ma petite famille .

Et lorsque l’on a un coup de fatigue , que le moral flanche , je vous conseille de regarder dans le rétro . Voyez tout ce que vous avez surmonté , regardez cette belle personne que vous êtes devenu . Félicitez vous du parcours entamé , des obstacles surpassés . Rendez vous compte de la force que vous avez eu , de votre courage qui a toujours repris le dessus . Voyez comme ce monde que vous avez bâti jusqu’à présent est beau , calme et rempli de joie . Respirez , souriez et surtout pour fêter ça … allez bai*** .

– Anderson

Un Noël pas si joyeux .

Bonjour , bonsoir , bonne nuit et même joyeux noël . Cela dépendra de quand tu liras cet article . En ce lundi matin (moment de publication) , j’aimerais écrire un petit article sur le réveillon de noël , bien avant que l’on soit tous submergé d’articles en tout genre « Top 10 des cadeaux pas chers et originaux à offrir » ou bien « Art & déco , les tendances 2018 pour un sapin au top » . D’ailleurs , en parlant d’articles rébarbatifs , j’évoquerai (dans un autre sujet) mon ressenti envers tous ces gens qui écrivent des articles bidons pour parler de choses encore plus bidons … faudra en parler … vraiment ! Entrons , sans plus attendre , dans le vif du sapin de noël .

De la lumière dans les mains , ou plutôt dans les yeux . Parce que noël n’est pas synonyme de fête pour la plupart , certains cherchent du réconfort comme ils peuvent . Passer un noël seul est quelque chose d’assez difficile à vivre . Mais on joue le jeu quand même dès le départ . On s’achète un sapin , on passe pas mal de temps à décorer notre salon . Ce que j’aime par dessus tout , c’est l’unification de ces petites lumières qui scintillent à intervalles réguliers , illuminant ainsi toute une pièce entière . Décorer un sapin , même seul … je ne pensais pas le faire un jour mais c’est arrivé . On ne le fait pas dans le but de faire comme son voisin . Si j’avais décidé de m’y mettre , c’était pour me ressasser tous ces souvenirs d’enfance . La décoration du sapin était un rituel dans notre famille . De la musique et de la bonne humeur , et nous voilà parti dans l’euphorie la plus sincère pour habiller notre arbre de noël . Oui , j’ai pensé au passé , la nostalgie m’a bousculé . Mais rien était pareil , cette fois-ci j’étais complètement seul . Une fois la décoration finie , j’attendais que les jours défilent , afin de ne plus parler du réveillon . Mais plus les jours passent , plus l’attente est douloureuse . On s’obstine à prôner que Noël n’est qu’une fête commerciale et qu’il est ridicule de s’attacher à cette coutume de capitaliste . La vérité est plus délicate . Je savais pertinemment que je serai seul pour ce noël , totalement seul . Mon fils était chez sa mère , et moi j’étais loin de tout . Ce fut une période difficile à surmonter , et noël n’a rien arrangé . Nous voilà le 24 décembre au soir . J’évite les réseaux sociaux car cela me rendrait fou de voir ces gens publiant leurs repas , comme si cela était plus important que de laisser son téléphone dans sa poche , pour profiter pleinement de cette réunion de famille . Alors on reste posé , seul , on cherche une occupation afin de ne pas voir le temps passer . Tu ne peux pas éviter l’inévitable . Il neigeait ce soir là , j’ai mis un fond de musique d’ambiance et j’ai contemplé le ciel , seul . Tout est remonté d’un coup , c’était mon premier noël seul , face aux problèmes actuels . Je m’étais convaincu que cela ne serait pas douloureux , je me suis menti à moi-même. Ce réveillon a été un moment tellement triste que j’avais décidé d’éteindre mon téléphone et d’aller me coucher , sans même dîner . Tu te mets au lit , et tu cogites . Tu repenses à ces instants si magiques avec tes parents quand tu étais gamin ou bien , tu te vois encore passer noël avec ton ex . Tu te rends compte que tu n’as jamais été aussi seul que ce soir là . Je n’étais pas proche de ma famille à ce moment là , puis je sortais d’une rupture … alors tu t’imagines bien que t’as pas envie de voir qui que ce soit . J’ai finalement trouvé le sommeil et je me suis levé tôt le lendemain . J’avais le sourire aux lèvres car je devais récupérer mon fils pour qu’il vienne ouvrir ses cadeaux . Et je retrouverais aussi ma copine … qui n’était pas officiellement ma copine à cette époque , mais sa présence a été d’une importance capitale . Me voilà entouré des gens que j’aimais profondément , mon fils qui s’émerveille devant ses cadeaux , ma copine qui me tient la main car elle était mal de savoir que j’avais passé le réveillon seul . On ne s’imagine pas à quel point cela rend heureux de voir son enfant être heureux face à ses petits présents . On le comprend quand on devient parent . Et d’un coup , j’avais compris une chose importante , une chose qui changera ma personne à tout jamais .

On ne se rend jamais compte de ce que l’on a . J’ai grandi dans l’idée de devoir offrir des cadeaux pour rendre heureux les gens , parce qu’on m’a offert des cadeaux de malades quand j’étais jeunes . Une fois adulte , tout change . On se fiche des cadeaux , peu importe leurs valeurs , ce que l’on veut , c’est d’être entouré . Ce que je voulais , c’était juste des gens qui m’aimaient près de moi pour noël . J’ai passé une nuit terrible mais j’ai eu cette chance inouïe de retrouver mes amours le lendemain … j’ai eu cette chance moi . D’autres ne l’ont pas . Je pense dès maintenant à vous , à toi . Toi qui , malgré le fait d’être en couple , pense à cette personne chère que tu as perdu à tout jamais , qui te manque terriblement chaque jour … et beaucoup plus dans les périodes de fêtes . Je pense à toi , qui a perdu ton mari ou ta femme , un décès ou un divorce … te voilà seul(e) pour les fêtes . Tu n’oseras jamais en parler et tu inventeras sûrement une fausse invitation aux gens qui te demanderont ce que tu fais le 24 . Je pense aussi à ces veuves et veufs , qui passeront noël avec leurs enfants . Ils se battront pour voir leurs gamins heureux ce soir là , mais se sentiront terriblement abandonné tout de même , une fois que les enfants iront se coucher . Je pense aux gens qui sont juste loin de leur famille , qui n’auront pas l’occasion de la retrouver cette année . Je pense à vous , à toi , qui lira cet article et qui se sentira visé . Sache qu’il y a des gens comme moi , qui peuvent comprendre ce mal qui tu endures à cette période de l’année . Je pense fort à toi . Je n’oublie pas les autres , ceux et celles qui sont entouré(e)s , mais qui ne pensent pas passer noël en famille pour des raisons financières . Y’en a ras le c** d’acheter des trucs pour les parents … ils ont déjà tout et puis niveau fond de tiroir , t’as déjà pioché la carte cadeau écharpe , chemise etc … puis y’a les gosses , bah ouais t’es un tonton ou une tata au top non ? De toute façon ça la foutrait mal si tu débarquais les mains vides . Oui c’est vraiiiiiii , il reste ce fameux joker boîte de chocolat … ça passe toujours mais bon … on aura fait mieux niveau originalité il y a quelques années auparavant . On ne peut éviter la question financière car , ça demande beaucoup de sous entre les repas , les cadeaux , ta tenue etc … mais finalement , qu’est-ce qui est le plus important que la simple présence de sa famille autour de soi ? Te prends pas la tête , fais avec les moyens du bord , mais sois juste présent pour eux , pour ces gens qui t’aiment et qui ne te feront jamais de reproches quant au fait que tu sois venu les mains presque vides . Arrêtez de lire ces blogs idée cadeaux à la con , fixez vous sur l’essentiel . On atteint un âge où les présents deviennent une futilité , mais votre présente se transforme en une nécessité .

Si vous avez de la place autour de votre table pour le réveillon , offrez là à quelqu’un qui sera seul. (E) cette année . Offrez lui une bonne soirée délirante et remplie d’amour . N’hésitez pas à l’inviter car , même si cette personne ne viendra pas , elle n’oubliera jamais ce geste si simple mais révélateur de votre beauté . Célébrez votre bonheur , célébrez la vie , célébrez en famille ou entre amis . Célébrez dans la simplicité , célébrez tant que vos proches sont toujours là , près de vous . Joyeux Noël d’avance à toi . Que du love.

– Anderson

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer